Live Reports & Pics

PETER HOOK AND THE LIGHTS YUCK + FRANKIE ROSE

Hier soir, c’ était la soirée des dernières. Le dernier concert de l’année pour STBC, celui de clôture pour leFESTIVAL LES AVENTURIERS et l’ultime date de la tournée de PETER HOOK.
C’est la New-Yorkaise FRANKIE ROSE qui ouvre les débats. Après être passée derrière les fûts de nombreuses formations (Vivian Girls, Crystal Stilts), c’est derrière un micro et guitare à la main, qu’elle propose son propre répertoire. Si les chansons ne nous avaient pas emballées sur disque, l’effet live a réussi à opérer et à faire de cette grosse demie heure, un moment agréable. Sans génie, le groupe déballe une agréable “pop garage”, les compos tiennent la route, l’esprit est détendu. Une bonne entrée en matière.

Nous avions croisé la route de YUCK cette année lors d’un improbable concert dans une épicerie du 11ème, pour le Converse Get Loud.
Emmené par un Max Bloom qui assume parfaitement son statut de leader, le groupe fait monter la pression d’un cran dans la salle, avec un répertoire efficace et maîtrisé. Alternant avec les chansons de leur deux albums, c’est un rock noisy et frontal qui nous permet de passer le second bon moment de la soirée. Avec des titres comme “Middle Sea”, “Lose My Breath » et « Get Away”, on se dit que le shoegazing a encore de beaux jours devant lui….

C’est une légende de la musique rock qui s’empare de la scène sur le coup des 22h. PETER HOOKaccompagné de son groupe nous propose ce soir un “set best of” uniquement composé de chansons de JOY DIVISION et NEW ORDER. La salle bouillonnait à l’avance, elle va bientôt exploser. En fait dés l’entame de “Ceremony”, le concert bascule dans une sorte de liesse magique, de célébration absolue du répertoire de deux groupes majeurs du siècle dernier. Avec l’aide de musiciens de haut niveau, Peter Hook nous surprend en assurant parfaitement le chant. Certainement que l’aide précieuse d’un second bassiste lui permet de se concentrer d’avantage sur celui ci… Et puis l’homme connait tellement bien sa musique, qu’il finit par la chanter, l’interpréter comme s’il l’avait toujours fait. S’en suit un enchaînement parfait jusqu’à l’hymne “Love Will Tear Us Apart » rendant hystérique le « quinqua » à mes côtés (souvenirs, souvenirs…).

Même si c’est à peu prés à ce moment là que mon appareil photo me lâche (!), la deuxième partie du show sera tout aussi jubilatoire, avec un son tout du long parfait. Hook ne lâche pas la foule, l’homme en impose, son charisme fait le reste. C’est sur l’incontournable tube de NEW ORDER “Blue Monday”, transformant la salle en dancefloor, que le set se conclue.

Les organisateurs du festival nous ont proposé une belle soirée de clôture,il ne manquait plus que les artistes la magnifie : hier soir, c’était Noël avant l’heure……

Remerciements à l’équipe du festival, disponible et chaleureuse, ainsi qu’à la bonne humeur des bénévoles.

PETER HOOK AND THE LIGHTS YUCK + FRANKIE ROSE
PETER HOOK AND THE LIGHTS YUCK + FRANKIE ROSE
PETER HOOK AND THE LIGHTS YUCK + FRANKIE ROSE
PETER HOOK AND THE LIGHTS YUCK + FRANKIE ROSE
PETER HOOK AND THE LIGHTS YUCK + FRANKIE ROSE

0 comments on “PETER HOOK AND THE LIGHTS YUCK + FRANKIE ROSE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :