Live Reports & Pics

THE VEILS (26/04/14) – Café de la danse

Dernière soirée du Festival Clap Your Hands et dernière date européenne pour THE VEILS, groupe australien que nous apprécions particulièrement.
Presque un an après leur passage au Divan du Monde, la bande à Finn Andrews revient à Paris pour notre plus grand plaisir.

C’est le groupe français IN THE CANOPY qui ouvre ce soir. Une pop parfaite, sublimée en live par la performance d’excellents musiciens, amenés par Joachim Müllner en chef d’orchestre impeccable. On ne peut s’empêcher de penser musicalement au groupe belge BRNS. A suivre prochainement au festival Kaléidoscope dont nous sommes partenaires.

21h pétante, THE VEILS prend possession de la scène. sans surprise le set est parfait et la voix de F.Andrews fait des merveilles. Durant 1h20 (trop court !) les australiens vont parcourir deux de leurs album dont le dernier en date, « Time Stays, We Go » et « Nux Vomica« , sans doute le meilleur. A l’image de titres comme « Not Yet » taillé pour la scène, le groupe excelle dans l’art de créer une tension jouissive au sein d’un morceau, en l’amenant jusqu’à une explosion finale où le leader maltraite avec plaisir sa guitare.

DSCN0423

Si THE VEILS n’est pas le groupe de rock le plus bruyant sur album, préférant la voix de la composition plus nuancée, l’énergie rock qui se dégage en live est un réel plaisir et souvent une claque pour ceux qui les découvre instruments à la main. Entre la belle montée de « Out From the Valley & Into the Stars » et le début du rappel seul à la guitare sur « Lavinia« , c’est bien à un des songwritter les plus talentueux de sa génération à qui nous avons à faire ce soir au café de la danse, qui sait savourer le moment.

Sans surprise, « Jesus For The Jugular » conclut le show avec son blues rock dévastateur parfaitement débridé, grand moment de musique.

Même si THE VEILS a su se constituer un public fidèle, il reste un groupe intimiste avec peu de visibilité dans les médias. Ce groupe devrait remplir un Zénith et égoïstement tant mieux si ce n’est pas le cas. Tellement précieux que l’on a envie de se le garder pour « nous ». Finn Andrews, tu as la classe !

Remerciements à Matthieu, café de la danse
Photos ©STBC

0 comments on “THE VEILS (26/04/14) – Café de la danse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :