Live Reports & Pics

THE HORRORS (16/05/14) – La Gaité Lyrique

 

Après la toute récente parution de leur dernier album « Luminous » ( 5 mai 2014 pour la date officielle), THE HORRORS ont offert jeudi 16 Mai à la Gaité Lyrique un Live aussi attendu que leur quatrième LP. Bien connus pour explorer, pour construire et déconstruire les genres, il semblerait que les quatre anglais signés chez XL Recording depuis 2007, divisent autant qu’ils fascinent.

Un public impatient donc, rapidement comblé par « Sea Within a Sea« , première chanson issue de leurs deuxième album « Primary Colours » (2009). Batterie affûtée, lignes de basse  pressées, les premières ondes du clavier de Tom Cowan sont un soulagement pour ceux qui connaissent la musique grave et noble du groupe.

Mystique et sacrés, moderne et intemporel: « Who can Say« , dont la rythmique, les harmonies aux claviers, les paroles et la voix dure de Faris Rotter sont certainement un écho au premier album « Strange House » (2007) dont il ne sera évidemment pas question pendant la soirée.
Vient alors une version ralentie de « Scarlet Fields » quelque peu frustrante, mais réellement bien exécutée, qui laisse à penser que le groupe a effectivement pris en maturité, que l’exploration constante de nouveaux genre n’est pas seulement le besoin de satisfaire une demande.

DSC_0127

« Endless Blue » sonne le glas du troisième album « Skying » ( 2011), qui semblent ravir ceux qui espéraient une démonstration équilibrée, correctement réparties entre les quatre albums du groupe. Trois titres donc, dont la structure à tiroirs est tout à fait représentative du style complexe et torturé des musiciens.
Il faudra également applaudir la performance des quatre titres de « Luminous » qui seront joués, notamment  « I see You » et « So now you know« , assidûment fredonnés et qui sont certainement les témoins d’un public attentionné.

Pour les méfiants et les aficionados des premiers albums toutefois, il est probable que la version Live des titres de « Luminous« , bien plus intéressante et expérimentale (pour laquelle le mot planant serait un euphémisme), aide à conquérir les cœurs nostalgiques ou méfiants.
Conquérants d’une salle bondée, le groupe bénéficient d’un rappel plus qu’enthousiaste, lequel sera l’occasion de proposer « Moving Further Away« : clavier mesuré, lancinant, riffs terriens et frénétiques, une musique visuelle, massive et flottante, dont les notes aux touches psychédéliques finissent d’agrémenter ce morceau.

DSC_0159

Entre Punk, New- wave et Shoegaze, les trois derniers albums de THE HORRORS sont une matière dense et mélangé, dont on se sent finalement illégitime à vouloir la classer.
Un savant mélange, redoutable et terriblement touchant. Ceux qu’on accusait de nombrilisme et d’influences douteuses, appuient ou révèlent ( car c’est selon chacun), une formidable force créatrice, unique et addictive.

Photos © Charlotte Courtois

0 comments on “THE HORRORS (16/05/14) – La Gaité Lyrique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :