Live Reports & Pics

LIAM FINN + WE ARE MATCH (10/09/14) – La plage du Glazart’

Pour contrer à la mélancolie ambiante du mois de septembre, qui est synonyme de rentrée, de reprise du boulot et de la fin des vacances, l’équipe du Glazart  et l’équipe de RICARD SA LIVE MUSIC ont eu l’excellente idée de prolonger les plaisirs estivaux en nous offrant un concert sur sa plage. C’est donc confortablement installés sur des transats, une petite odeur de sable chaud dans les narines que nous nous préparons à vivre un de nos premier concert de la rentrée. Et pour ouvrir le bal de cette nouvelle saison prometteuse ce sera les talentueux WE ARE MATCH qui feront leur entrée en scène à 21h pétantes.

Coup de cœur du jury des Inrocks Lab l’année dernière, le groupe entre scène avec un large sourire aux lèvres qui ne les quittera pas de toute leur performance. Ils sont heureux d’être là et partagent allègrement leur enthousiasme.
Le premier morceau se jouera devant un public timide qui se tient loin de la scène, encouragé par Aurélien (le claviériste) il ne tardera pas à rejoindre les devants de scène.

C’est alors que les 5 garçons, pétulants, sautillants démarrent les hostilités. On sent leur volonté d’atteindre le public, entre l’énergie offerte sur scène, et leurs regards semblant chercher les nôtres. Ils les trouvent rapidement, la chaleur monte sur le sable. On s’attendait à une représentation plus électro-pop, mais nous avons eu la surprise de découvrir des We Are Match plutôt rock’n’roll.
Ils enchainent ainsi les titres rythmés et tintés d’électro-pop de leur EP « Relizane » de « Animals » à « Dying Kings » en passant par « Mohawk », avec une énergie puissante et constante.

Le groupe nous fait ensuite la primeur d’un nouveau titre exclusif « The Shore », extrait de leur premier album à venir en 2015. Une montée en puissance progressive : la batterie saisissante nous emporte avec intensité, la guitare sèche tonique, la trompette délicate pour un morceau qui enflamme l’audience et « épuise »  le groupe (dixit Mylène – Chanteur et guitariste)
S’en suit une Interlude de riffs nous rappelant de lointains sons des b52’s, pour enfin terminer sur «Violet», le titre phare du groupe. Le public est bouillant et reprend en chœur le refrain ponctué de joyeux «Ho ! Hey !» et en réclame encore à la sortie de scène du groupe.

Un concert court, mais attendu, puisqu’à ce jour les jeunes WE ARE MATCH n’ont sorti qu’un EP. Cette performance est de bonne augure en attendant les prochains concerts avec la sortie de leur premier album en 2015. A suivre !

22h – Nous voyageons ce soir au Glazart, et c’est peu de le dire. LIAM FINN, ce néo-zélandais déjanté a su emporter avec lui le public dans cette folle légèreté.
Liam entre en scène avec une allure presque timide, un verre d’alcool brun à la main, une serviette blanche autour du cou et coiffé d’un panama qu’il va rapidement quitter pour les offrir au public dans un élan parfaitement illuminé. Il se révèle tout doucement au long de ce concert aux notes folks, rock tendant sur le lo-fi au fil de la performance.
Nous sommes d’abord bercé par « Ocean Emmanuelle« , morceau extrait du dernier album de Liam Finn «The Nihilist ».
Puis un « Snug As Fuck », dont le groupe tente de traduire le sens au public, sans grand succès, mais bien accueilli. Toujours dans la douceur et la mélancolie, les guitares électriques de «Better To Be» (extrait de son premier album « I’ll be Ligthning» 2007) font monter doucement la température. Le public semble se réveiller. Ainsi, Liam lui-même entame un strip tease chorégraphié, enlève sa veste noire et sa chemise pour enfiler une mini veste Disco colorée.
Il présente solennellement, presque religieusement, « Géraldine » (sa boîte à rythme-chérie) et exprime le désir de danser avec le public.


A partir de là, Liam perd pied et se laisse porter de bras en bras, ondule avec le public qui en profite pour se « selfi-iser » avec Liam à moitié dénudé. Il arrive à s’échapper et escalade la structure de la scène. Pendant que son groupe continue de jouer,  Liam bloque, perché pendant 5 bonnes minutes, sur la structure métallique à contempler la « super » lune rousse qui s’offre à nous. Puis d’un souffle, il bondit du sol à la scène pour se lancer à corps perdu dans un « Burn Up The Road » détonant et noisy.

Liam Finn, une voix doucement déraillée et une rock’n’roll attitude étonnante. Ce personnage éclectique et inclassable : On n’en attend pas moins d’un groupe Néo zélandais !

En prime voici une vidéo réalisée par la team, pour te faire revivre l’ambiance de cette soirée !

 

Photos et vidéo © STBC
Remerciements à l’équipe du Glazart’ et Ricard SA Live Music

0 comments on “LIAM FINN + WE ARE MATCH (10/09/14) – La plage du Glazart’

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :