Live Reports & Pics

DEERHOOF + PNEU (19/02/15) – Le Petit Bain

Il ferait un bel euphémisme d’insinuer que le concert de ce soir est complet ; car malgré l’air froid et humide de février, rarement on a vu autant de monde à attendre sur le quai de Petit Bain ! Et cela promet de l’exceptionnel ce soir… C’est donc dans une cale proprement blindée d’âmes sympathiques que les deux tourangeaux de PNEU ouvriront le bal dévastateur.
Les habitués ne seront pas surpris : le set est dans la fosse. Une batterie, une guitare et un ampli balancés élégamment disposés pour mieux imprégner la salle des effluves noise/math-rock/garage instrumental.
Les membres de l’audience, à l’évidence friands, sont pour la plupart conquis d’avance et ne sont pas ici ce soir par hasard mais pour retrouver cette énergie dépouillée, cette violence gratuite et absolument bienveillante. Quant à ceux qui ne connaissaient pas Pneu (il doit bien y en avoir quelques-uns, statistiquement au moins !), ils en redemanderont également… Car encore une fois fait exceptionnel, à l’issue de cette première partie de quarante bonnes minutes, les spectateurs feront slammer JB, le batteur en sueur et rincé, et requerra un rappel de deux morceaux supplémentaires bienvenus.

DSC06147a


Véritable générateur d’endorphines, cette prestation a chauffé la salle à blanc ; à peine dix minutes de rangement plus tard et voilà que DEERHOOF foule la scène.

Il est 21h45 lorsque résonne « Mirror Monster », petite bombe de leur dernière et douzième galette qui sera jouée en priorité ce soir (six titres).
Cofondateur de la formation de la Ville sur la Baie, Greg Saunier, lorsqu’il ne frappe pas ses fûts comme un animal acharné/décharné, nous gratifie de plusieurs incursions au micro afin de présenter le groupe et les morceaux dans un français très approximatif, absurde et hilarant !
Le set oscillera sur une heure et quart entre noise et convulsions carrément punk, empruntant à l’aura déjantée de la bassiste/frontgirl Satomi Matsuzaki une touche de J-Pop.
En final, un rappel très attendu avec « Come See the Duck » qui fête ses quinze ans cette année : un bel âge qui résume l’insouciance et la célébration auxquelles nous avons tous participé ce soir.

DSC06314a

Pneu « Destination Qualité » paru le 22 janvier 2015 (Head Records)
Deerhoof « La Isla Bonita » paru le 4 novembre 2014 (Clapping Music)

Remerciements à Petit Bain
Photos et texte © erisxnyx

0 comments on “DEERHOOF + PNEU (19/02/15) – Le Petit Bain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :