Live Reports & Pics

TEAM ME (21/02/15) – La Flèche d’Or

Ce week-end, on est allé faire un tour en Norvège le temps d’une soirée. Non, pas celle du métal scandinave, plutôt celle, plus réduite dans ces contrées, de l’indie pop. Pourtant chez eux, les membres de TEAM ME n’en sont pas à leur coup d’essai. Il y a 3 ans, ils avaient déjà remporté avec « To the Treetops ! » le prix du meilleur album dans l’équivalent national des Victoires de la Musique. De retour cette année avec « Blind as Night« , c’est tout l’inverse de la fraîcheur nordique qu’ils sont venus insuffler à la Flèche d’Or, car si la salle restera un peu clairsemée, ne doutons pas que l’on sera très vite réchauffés par leur énergie.

Les 6 membres du groupe font leur entrée discrètement vers 21h alors que le public se fait plus dense devant la scène. En toute logique, c’est avec l’ouverture de l’album « Riding My Bicycle (from Fedder) » que le concert commence, morceau gigantesque de 10 minutes démarrant sur des envolées de violon avant de plonger dans une électro rageuse. A elle seule, cette intro traduit la bipolarité de Team Me. Proposer à la fois le chaud et le froid, la douceur et l’excitation, la pop la plus rêveuse et le rock symphonique déchaîné.
On pense parfois aux débuts d’Arcade Fire ou à The Go Team en les écoutant, même sens de l’euphorie, ce mélange de cris et de chant choral, cette capacité à créer des hymnes (Show Me, Weathervanes & Chemicals, The All Time High). Les TEAM ME sont évidemment encore jeunes mais ont une envie débordante de jouer et réussissent à ne pas se perdre là où certains groupes du genre donnent dans l’excès de béatitude. Des titres comme « Are you Still in Love », « Favorite Ghost » ou « Blind as Night » portent en eux une obscurité dans laquelle on aimerait d’ailleurs les voir plus souvent plonger.

Team Me 01


Et sur scène le groupe ne démérite pas ! On les sent un peu fébrile entre les morceaux, sans doute intimidé par un public qui ne les connait pas encore très bien, mais Marius Hagen s’envole loin avec ses chansons, criant a tue tête, parcourant l’espace vers ses acolytes. A ses côtés, le grand Uno Moller se déchaîne avec sa guitare ou ses percus pendant qu’Elida Inman sautille derrière son clavier. Et si les 3 autres membres sont un peu planqués derrière, faute de place, le groupe balance constamment son bonheur de manière contagieuse, et le public reprend en chœur les paroles de « Dear Sister » ou « F is for Faker« .

Il en résulte ainsi une émotion évidente et une générosité adorable. Sur le dernier morceau, « With my Hands… » ils descendront dans le public pour offrir un dernier moment d’extase, une déflagration pop rayonnante. Qui a dit qu’il faisait froid en Norvège ?

Team Me 11
Remerciements à Alias et La Flèche d’Or
Photos © Bastien Amelot

0 comments on “TEAM ME (21/02/15) – La Flèche d’Or

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :