Live Reports & Pics

THE DANDY WARHOLS (14/03/15) – Le Trianon

La capitale n’avait pas accueilli les DANDY WARHOLS depuis 2012 et leur enchaînement Olympia / Rock en Seine / Trianon, et une vibrante frustration d’être passé au travers de leur tournée mondiale des 13 ans de « 13 Tales from Urban Bohemia » était palpable samedi dernier au cœur d’un Trianon sold out.

En ouverture, DARK HORSES officient timidement sur leur cold wave d’inspiration lynchienne. La voix de la chanteuse Lisa Elle ressort assez faiblarde ; on aurait préféré assister à ce set dans une ambiance plus intimiste, aux tréfonds d’un bar ou d’un garage désaffecté. Car la scène offre peu de proximité et c’est dommage, car la formation originaire de Brighton semble prendre son pied à délivrer son krautrock sombre à souhait.

DSC01979a dark horses

Une grosse demi-heure de battement plus tard, les quatre loulous de Portland débarquent sur scène avec nonchalance comme s’ils nous avaient laissés la veille, comme une bande de potes s’affaleraient sur votre canapé. La setlist constituera une compilation jubilatoire de presque tous leurs albums, insistant sur les morceaux plus anciens et proposant trois éparses nouveautés sur 22 titres. L’habituelle ouverture sur les notes de « Be-in » enchaîne sur la méconnue « Crack Cocaine Rager » et l’ultra pêchu « Get Off », histoire de donner le ton de la soirée avec un Courtney Taylor-Taylor aux yeux malicieusement vitreux et à la voix carrément sous-mixée.

DSC02147a dandy warhols

DSC02331a dandy warhols

« The Last High » est repris en cœur, « Down Like Disco » fait sauter toute l’assistance, « Plan A » fait lever près de 2 000 index. Pete Holmstrom en casse une corde, s’éclipse backstage avec une Zia McCabe souriante et Brent De Boer qui en profite pour s’en griller une. S’ensuit une reprise spontanée de « Everyday Should Be a Holiday » (elle ne figure pas sur la setlist) par Courtney, laissé seul avec sa Gretsch customisée au manche Fender matriculée de ses initiales CTT. C’est effectivement l’été au Trianon pendant deux minutes de partage symbiotique !

DSC02155a dandy warhols

DSC02105a dandy warhols

DSC02606a dandy warhols


Reprise du set avec entre autres les inévitables « Horse Pills », « Bohemian Like You » et « Godless », véritables machines à pogo psyché.
La soirée se termine sans rappel avec un enchaînement vaporeux « Pete International Airport/Boys Better », qui nous permet de quitter la salle avec un sentiment de satisfaction salutaire.

Photos ©erisxnyx

0 comments on “THE DANDY WARHOLS (14/03/15) – Le Trianon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :