Live Reports & Pics

KEVIN MORBY + RYLEY WALKER (21/09/15) – Le Point Éphémère

La belle affiche que nous proposait La Route Du Rock Booking lundi soir au bord du canal. Le public parisien ne s’était d’ailleurs pas trompé en s’engouffrant dans un Point Éphémère complet pour l’occasion.

Lundi soir, nous étions là autant pour RYLEY WALKER, découvert lors de son passage à l’Espace B au printemps dernier (report ici) que pour l’ancien membre de Woods, KEVIN MORBY. Complètement ravis par la dernière prestation parisienne du premier nommé, c’est avec un plaisir non dissimulé que l’on se plonge dans le set de Walker. Pendant 45 minutes le délicat auteur compositeur de l’Illinois nous a plongé dans son univers folk poignant. Alors que sur disque les chansons flirtent avec des arrangements un brin jazzy, c’est seul avec sa guitare que le jeune américain réussit son coup de maître. Aidé par moments par quelques boucles en accompagnement, la dextérité, voir la virtuosité avec laquelle il utilise sa six (voir douze) cordes, est plutôt impressionnante. Entre ballades folk au format classique et morceaux ponctués par quelques passages épiques à la guitare, Ryley Walker se met facilement le public dans la poche. La décontraction avec laquelle il dialogue et plaisante avec l’assistance entre les morceaux le rend aussi sympathique que talentueux. Classe !

DSC01345 ryley walker

DSC01374 ryley walker

DSC01366 ryley walker aaa

DSC01353 ryley walker

DSC01301 ryley walker

DSC01336 ryley walker

DSC01329 ryley walker

Auteur de deux excellents albums en l’espace de un an, l’ex bassiste de Woods connu également comme chanteur et guitariste au sein de The Babies, prend place sur scène accompagné de deux musiciens.
Dernière date de la tournée pour le californien d’adoption apparemment ravi de conclure le périple chez nous. Ce que l’on aime particulièrement chez KEVIN MORBY c’est sa faculté (voir même son don) à pondre des chansons cools, un brin lo-fi et nostalgiques, mises en valeur par le talent de songwriter du monsieur. Lundi soir au Point Éphémère c’est en formule guitare/basse/batterie, dénoué de tout arrangements supplémentaires, que la magie a opéré.
Même si la présence d’un clavier aurait sans doute embellit l’ensemble, Kevin Morby a proposé des versions dépouillées, simples, voir presque simplistes que beaucoup auraient rendu ennuyeuses, mais pas lui. De l’imparable « All Of My Life » en passant par les contre temps de « Miles, Miles, Miles » (de circonstance en fin de tournée) on se rend compte, si besoin en était, que ce mec a un talent largement au dessus de la moyenne, pour réussir à tenir en haleine tout une salle avec quelques accords. Entre titres aux rythmes soutenus et doux intermèdes intimistes (on pense aux deux premières chansons du rappel), KEVIN MORBY nous a offert un bien joli concert et confirme tout le bien que l’on pensait de lui.

DSC01389 kevin morby

DSC01479 kevin morby

DSC01459 kevin morby

DSC01447 kevin morby

DSC01443 kevin morby

DSC01414 kevin morby

DSC01409 kevin morby

DSC01398 kevin morby

Photos © erisxnyx pour STBC
Texte © STBC
Remerciements à SECRETLY GROUP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s