Live Reports & Pics

LOU BARLOW (04/10/15) – Le Point Éphémère

Retour en images sur la très touchante soirée passée en compagnie de LOU BARLOW dimanche dernier au Point Éphémère.

Autour des petits miracles folk cristallins, parfois relevés de clavier vintage, et qui ont abreuvés nos oreilles sur une heure et demie, deux rappels inclus, de nombreuses anecdotes pleines de malice parsèment les intros.
Pour le plaisir, nous retenons « Monkey Begun », qu’il souligne être un titre que tout le monde adore ; y compris une copine à lui qui l’aime tellement qu’elle l’a diffusée le soir de son mariage. Elle a divorcé peu après !

Les boucles brunes dans les yeux, Lou Barlow se rappelle ensuite sa femme lors de leur rencontre, où elle lui indique qu’un ancien ami lui avait enregistré, lui semblait-il, un morceau à lui sur une cassette compil. Ensemble ils retrouvent cette mixtape des années plus tard dans un vieux carton, et comme il le soupçonnait, il s’agissait bien de « Think (Let Tomorrow Bee) », qui nous est offerte ce soir…

Ou encore cette soirée karaoké à Portland en compagnie de Sleater-Kinney, où le membre fondateur de Dinosaur Jr., Sebadoh et surtout de Folk Implosion se fait chambrer par la batteuse Janet Weiss qui débusque dans une playlist son titre « Natural One », qu’il nous joue ce soir le cœur gorgé d’étoiles…

DSC03663

DSC03695

DSC03679

DSC03716

DSC03710

DSC03718

DSC03780

DSC03797
Photos et texte : © erisxnyx pour STBC
Remerciements au Point Éphémère et à Domino

0 comments on “LOU BARLOW (04/10/15) – Le Point Éphémère

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :