Live Reports & Pics

THE LIMIÑANAS (09/10/15) – La Maroquinerie

THE LIMIÑANAS sont des ovnis du rock. Déjà, ils viennent de Perpignan, cette contrée catalane plus ancrée dans les racines du rugby et du bon vivre que du rock n’roll (j’y suis né). Ensuite, parce que le duo Marie et Lionel Limiñana, mariés à la vie, connait une trajectoire peu commune en rencontrant depuis quelques années, un succès non négligeable à l’étranger alors que leur musique semble passer plutôt inaperçu en France. Bobby Gillespie (Primal Scream) et plus récemment Anton Newcombe ont déjà déclaré leur flamme aux LIMIÑANAS et les tournées hors de nos frontières ont tendance à afficher complet.

Et puis la musique du duo, qui devient formation complète en version live, est hors du temps ou plutôt semble avoir passé plusieurs décennies sans se soucier de ce qu’il pouvait se passer. Quand les yéyé croisent le Velvet Underground et Jesus And The Mary Chain, ça donne THE LIMIÑANAS. La batterie assez primitive de Marie donne le ton et rythme une pop sixties psychédéliques chantées, voir même parlée, essentiellement en français.
Les influences garage rock du groupe sont beaucoup plus présentes en live et donnent quelques moments de bravoures sonores appuyés par un son parfait . Vendredi dernier La Maroquinerie était toute proche du sold out et on comprend mieux pourquoi.

DSC08943

DSC08971

Pendant 1h40 et deux rappels, les catalans vont faire danser Paris comme on ne l’avait vu danser depuis longtemps sur ce type de concert.
En milieu de set, le musicien et ami catalan Pascal Comelade qui collabore depuis peu, les rejoint au clavier pour ne plus les quitter. En choisissant de faire peu de concerts pour les rendre chacun plus unique, Lionel et sa guitare pleine de reverb’ nous fait penser avec sa barbe noire fournie à Warren Ellis, le compère de Nick Cave. La même classe rock n’roll se dégage du bonhomme et Philippe Manoeuvre, quasi au premier rang, n’en loupe pas une miette. THE LIMIÑANAS était jusqu’à présent le secret le mieux gardé de France, il est probable que suite à ce concert et la réédition récente (enfin) de leurs albums chez Because Music, le groupe rencontre d’avantage d’échos auprès du public français. Plus que de succès, souhaitons leur la reconnaissance qu’ils méritent et laissons les loin des lumières parisiennes pour mieux revenir les faire briller. En tout cas nous, il nous tarde de revivre l’un de nos meilleurs concerts de l’année …..

DSC09080

DSC09117

DSC09092

DSC09089

DSC09126

DSC09121

Texte et photos © STBC
Remerciements à La Maroquinerie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s