Live Reports & Pics

OUGHT + Yung (25/11/15) – La Maroquinerie

Ce soir, c’est YUNG, jeune groupe danois, qui ouvre pour OUGHT. Ils nous proposent un mélange punk-pop plutôt accrocheur. Leur chanteur assez charismatique à l’origine du projet a composé l’ensemble des morceaux. Yung est tiré de son surnom d’adolescent. Sa voix éraillée plutôt intéressante nous fait par moments voyager du côté de Seattle. Les changements de rythmes bien dosés des titres de la deuxième moitié de leur set font leur petit effet. C’est dynamique et bien senti. Excellente première partie donc. On les retrouvera avec plaisir.

DSC05250_corrigee_logo

DSC05205_corrigee_logo

DSC02040 yung

DSC02045 yung

DSC02054 yung

OUGHT arrive ensuite sur scène. Leur chanteur Tim Darcy enlève ses chaussures comme à son habitude. A l’aise pour donner de la voix ! Ought commence par le titre d’ouverture de leur deuxième LP fraichement sorti : « Men for Miles« . Ce soir la moitié de la setlist y sera consacrée. C’est ensuite au tour du très noisy « Sun’s Coming Down » qui donne son nom à l’album de débouler. Tim scande à sa façon si particulière. Il pointe le doigt en l’air. Did you hear the sound ? Oui et c’est un régal pour les oreilles. En milieu de concert, Tim, yeux baissés, fait une petite parenthèse en évoquant les attentats parisiens du 13 novembre. Quelques mots simples, justes et utiles et c’est reparti. OUGHT nous offre le dernier single en date « Beautiful Blue Sky » et son classique « Habit » entre autres pépites. L’urgence intense et vibrante est toujours là. Tout nouveaux morceaux comme moins récents brillent de leur éclat même après plus d’un an d’une tournée très dense. Après cinquante minutes de musique bien au dessus du lot, ils sortent de scène. Ils reviennent pour nous jouer le fantastique « Today More Than Any Other Day » du premier LP. La foule jusque là plutôt calme commence à s’agiter. Okay. Here we go ! comme le crie Tim dans le morceau. Petite montée d’endorphines, ou quelque chose d’équivalent pour le plaisir de sautiller sur une telle furie électrisante, et le groupe quitte de nouveau les planches d’une Maroquinerie conquise. Le public évidemment en redemande.

DSC05325_corrigee_N&B_logo

DSC05397_corrigee_N&B_logo

DSC05362_corrigee_N&B_logo

DSC05412_corrigee_N&B_logo
Après quelques minutes d’indécision, le groupe revient pour un ultime rappel visiblement nom prévu. Tim demande si quelqu’un parle anglais dans la salle et peut leur dire quel morceau ils n’ont pas encore joué. Ils se proposent de faire une reprise. Les Beatles ? Aller. Et finalement, un peu potache, OUGHT termine son concert par le morceau introductif de leur premier LP, « Pleasant Heart« . Nous croiserons encore le groupe bien longtemps après l’extinction des amplis, discutant avec un plaisir réel avec tout le monde. A bientôt OUGHT.

DSC02121 ought

DSC02123 ought

DSC02129 ought

DSC02137 ought

DSC02155 ought

DSC02169 ought

Texte © Nicolas Bauclin
Photos © Nicolas Bauclin et © erisxnyx pour STBC
Remerciements à La Maroquinerie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s