Live Reports & Pics

HERE WE GO MAGIC + FIODOR NOVSKY (24/02/16) – Le Batofar

Alors que le nouvel album de HERE WE GO MAGIC, « Be Small » continue tranquillement son petit bout de chemin depuis sa sortie à l’automne dernier, on avait hate de retrouver la formation de l’américain Luke Temple, après un concert passionnant à Rock en Seine mais peu adapté au format grande scène en plein air.

En première partie, on croise la route du band FIODOR NOVSKY (anciennement Fiodor Dream Dog) dont la chanteuse est accompagnée pour la tournée de ses musiciens The Shiners. Le groupe mélange à la fois des titres dépouillés et intimes, et d’autres plus pop avec un penchant avoué pour le hors-piste, déjouant aisément les attentes communes. Si on peine parfois à faire le lien entre les deux variations de style, la chanteuse franco-yougoslave nous surprend à plusieurs reprises avec des morceaux bien vus comme « Scene from the Future », « Jenny Kissed Me » ou un autre dont le titre nous échappe mais dont le break central assez dément réussi à secouer la foule encore timide. En tout cas, la cohérence avec la tête d’affiche du soir est assez logique !

Fiodor Novski 03

Fiodor Novski 02

Fiodor Novski 01
Après quelques instants de patience, c’est donc au tour de Luke Temple, sa fidèle casquette verte vissée sur le crâne, de son comparse Michael Bloch et de ses copains de monter sur scène en toute discrétion. Les deux premiers titres du set dessineront les contours de la soirée. L’entame sur « Stella », issu du dernier album, est un moment de candeur agréable, de la pop fluide, chill-out, emplie de ces petites courbes que Temple maîtrise à la perfection depuis bien longtemps. Le second titre « Make up your Mind », déjà bien connu du public, embarque rapidement nos cerveaux et nos jambes vers cette magie prônée par le groupe : des rythmiques entêtantes, une voix bondissante, un titre qui boucle sur lui-même pour proposer milles variations psychédéliques.
La suite est telle qu’on l’attendait. L’extraordinaire « Tunnelvision » rejoue la boucle infinie qui devient obsession avant de finir dans une éclatante saturation des cordes. Les très jolies « Be Small », « A Different Ship » ou « Over the Ocean » jouent l’apaisement avant que le set ne soit rattrapé par la folie de titres géniaux et malins comme « Collector » ou « Tokyo London US Korea ».

Here We Go Magic 01

Here We Go Magic 02

On ne regrettera en tout et pour tout que deux choses ce soir… D’abord les réglages micro du frontman qui semblaient perfectibles, donnant à la voix de Temple une rondeur et un enfermement moins en accord avec la douceur et la finesse de son timbre habituel. Et puis, on se dit que le titre du dernier album « Be Small » fait office de posture à adopter sur scène. Etre petit, discret, ne pas faire d’autres vagues que celles procurées par la musique. Les membres sont presque muets, à l’image de Luke Temple lui-même qui s’exprime peu et garde une mine très concentrée, très attentif à ses mélodies et ses effets (maîtrisés à la perfection cela dit !)
Mais franchement, tant pis, il suffit de se laisser porter par l’intelligence de leurs morceaux, par l’abstraction de cette pop à la fois alambiquée, contemplative et obsessive pour trouver chez HERE WE GO MAGIC la passionnante étude d’un univers foisonnant. Le dernier tube magique joué en rappel « How Do I Know » se tachera de nous le confirmer.

Here We Go Magic 05

Here We Go Magic 08

Here We Go Magic 11

Here We Go Magic 09

Photos et texte © Bastien Amelot pour STBC
Remerciements au Batofar

0 comments on “HERE WE GO MAGIC + FIODOR NOVSKY (24/02/16) – Le Batofar

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :