Focus

Sélection MARS 2016

Voici notre sélection LP / Singles de mars. Entre nouveautés qui nous ont claqué et sorties passées qui ont du mal à quitter les platines de la team STBC…..

FotorCreated

 

SÉLECTION ALBUMS

nada-lpNADA SURF | You know who you are
Énorme coup de cœur pour le dernier NADA SURF dont certains d’entre nous avaient injustement laissé la carrière de côté depuis un moment. Il aurait été une grossière erreur que de les snober, tant leur 8éme album est un petit bijou old-school, l’un des plus beau rappel à la gloire des 90’s. Le groupe de Matthew Caws ne cherche pas forcément la nouveauté et c’est tant mieux. Blindé de mélodies à la simplicité aussi parfaite qu’entêtantes, alternant pop songs aux airs de classique et des titres plus punchy, toujours avec cette voix juvénile impeccable, les américains nous prouvent une fois de plus que c’est parfois dans les vieux pots qu’on fait les meilleures recettes ! (B.A)

thecoralTHE CORAL | Distance Inbetween
Un retour que l’on attendait depuis des années… que les anglais ont transformé comme un essai de Wilkinson !
Plus rugueux, plus rock, toujours aussi habités, l’âme de THE CORAL est pourtant belle est bien la. En laissant un peu le folk de coté, le groupe travaille un rock beaucoup plus old-school. (Presque) finie l’insouciance, place aux riffs affûtés (Connector, Chasing a Tail of a Dream), au blues (Fear Machine, Million Eyes), aux ballades magnétiques (She Runs the River). Evidemment, sans oublier la mélancolie des premiers amours (inoubliable Distance Inbetween). La bande de James Skelly n’aura peut-être jamais eu la postérité de ses congénères mais nous rappelle à quel point ils sont devenus essentiels. (B.A)

Strange MilkSTRANGE MILK| Strange Milk
Premier disque des lyonnais, cette galette est un vrai délice à l’orée de ce printemps. Au-delà de leur étiquette pop psyché qui nous évoque les plus douces productions de la fin des 60s, on peut susurrer qu’on retrouve derrière la console tout le génie de Dave Cooley (Allah-La’s, The Black Angels). A noter sur l’album : la splendide reprise de Supermen Lovers « Starlight », qui apporte une bien belle dimension à la French touch moderne, ainsi que de grands vortex oniriques avec l’intro « Lucid Dreams » et la poignante « Strange & Magic ».  Sortie le 8 avril en CD/digital et le 16 mai en Vinyle, en concert au Pop In le 19 mai 2016. (Eris)

 

SÉLECTION SINGLES

 

DRUGGY PIZZA | Like Pigs In A Slot
Un des coups de coeur du mois : DRUGGY PIZZA directement livré depuis Melun dans un package psyché noise lourd et crasseux qui secoue les oreilles. Signé chez Stolen Body Records (Heaters, Os Noctambulos) et à suivre de prés. (M.A)

 

PLANTS AND ANIMALS | Stay
4éme album à venir pour les montréalais de Plants and Animals dont on avait plus de nouvelles depuis presque 5 ans. Comme quoi on peut avoir un nom de groupe bien nase mais enchanter la galerie ! Sur ce premier single, les assemblages musicaux du groupe font des merveilles : mélodie impeccable, emballement joyeux et teinté de folie, quelques notes de xylophone, un bon riff de basse et une guitare sèche qui fait la course. On avait déjà trouvé des merveilles dans leurs précédents albums. On ne doute pas qu’il en sera de même pour « Waltz and Rumbling » à sa sortie le 29 avril. (B.A)

 

EAGULLS | Lemontrees
Parmi les 3 titres balancés en promo du nouveau Eagulls, il fallait bien en choisir un. C’est sur ce Lemontrees, qui n’a rien d’un hommage à Fool’s Garden, que nos oreilles se sont attardées. A peine remis de leur bombe post-punk de 2014, on est ici saisi dès les premières notes, la basse diabolique vous choppe par le col, la voix de George Mitchell sortie d’outre-tombe vous emmène dans sa complainte. Qu’il est bon de se replonger dans ce putain de désespoir grunge. (B.A)

 

MAN OF MOON | Sign
Après une discrète apparition sur le web avec quelques titres géniaux (The Road), le duo écossais Man of Moon s’apprête à sortir l’EP Medicine dont ce premier titre « Sign » porte l’étendard. Sur une ligne de basse toute en tension, les riffs n’ont plus qu’à trouver le bon moment pour exploser, portés par cette voie caverneuse impeccable. Le duo prend son temps et ne semble pas pressé par la postérité, il nous tarde malgré tout de les découvrir sur scène tant leur ascension paraît inévitable ! (B.A)

 

KAVIAR SPECIAL | Starving
Attention ce groupe est en passe de sortir un des meilleurs albums du printemps (le 08 avril). Avec « Starving » le premier extrait, les jeunes rennais nous rappellent qu’en 2013 ils avaient déjà frappé fort avec un premier album de garage/grunge rafraîchissant. On retrouve la même recette, toutes guitares dehors et désinvolture au maximum. Release party le 07 mai au Point Éphémère immanquable ! (M.A)

 

SÉLECTION CONCERTS

SAVAGES (01/03) – La Cigale (report)
FAT WHITE FAMILY (02/03) – La Maroquinerie (report)
KING GIZZARD & THE LIZARD WIZARD (03/03) – La Flèche d’Or (report)
JESSICA 93 + MOUNTAIN BIKE (04/03) – Café de la Danse (report)
THE SCRAP DEALERS + SAPPHICS (05/03) – Espace B (report)
LAST TRAIN + THE ANIMEN (10/03/16) – La Maroquinerie (report)
FUN LOVIN’ CRIMINALS (12/03) – L’alhambra (report)
RINGO DEATHSTARR (16/03) – La Péniche (report)
A PLACE TO BURY STRANGERS (23/03) – Petit Bain (report)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s