Interviews

Interview : JOHNNY MAFIA

Mercredi 28 septembre, 19h. Presque en retard déjà, je traverse Pigalle au pas de course à la rencontre des affreux jojos de JOHNNY MAFIA pour une interview placée sous le signe du fun. On se retrouve au Bar à Bulles, un truc un peu hype/select, mais joli comme tout caché dans une petite impasse près du Moulin Rouge. Mes questions sont prêtes et les mecs ont l’air marrant. On attaque direct, pas de temps à perdre – le showbiz, c’est minuté !

14585760_10211374887631261_885995415_o

(William, Fabio, Théo, Nico)

Qui veut présenter le groupe rapidement ?
Nico : Alors Fabio, Theo, William et moi on forme Johnny Mafia, un groupe rock-garage… Punk depuis que je suis là [rires]. On est de Sens, la capitale du monde.

Présentez-nous le groupe en un mot chacun ?
Theo : Cool.
William : Cool.
Fabio : Cool.
Nico : Gentils.
Théo : C’est cool cool cool, c’est Michel Michel Michel (nom de leur nouvel album, sorti prévue le 21 octobre).

Vous avez parcouru la France, quels sont votre meilleur et votre pire souvenir de tournée ?
William : Pour le pire, je pense au Festival en Note(s), les organisateurs sont très sympa, mais nous sommes tombés sur des bénévoles bien chiants qui nous ont accusés d’avoir vomi dans les loges alors que c’était pas vrai, entre autres. On les embrasse.
Nico : Pour moi, le concert rentrée de Dijon, c’est le pire et le meilleur à la fois parce que c’est le seul que j’ai fait. Le pire sûrement parce que j’étais très stressé !
Fabio : Le printemps de Bourges quand Greg, notre ingé son, est venu nous embrasser en sortant de scène. Ça c’était un beau moment. Ce petit câlin, oh la la la, c’était cool cool cool et très gentil.

Vos petits trucs personnels pour survivre à la route, la gueule de bois, le blues post-concert, etc. ?
Nico : La coke ? (rires)
Fabio : Tu vas éviter de répondre aux questions toi…
William : L’humour ?
Fabio : La gentillesse.
Théo : Fred, notre manager qui fait énormément pour nous, c’est notre mère. Il aime bien faire les trucs chiants… On l’aime.

Concernant vos influences, si vous ne deviez citer qu’un groupe que vous aimez, que voudriez-vous leur voler ?
Fabio: Les Rolling Stones, la thune.
Théo : Oasis, leur reconnaissance.
William : Nirvana, le Fa.

On parle beaucoup de vous, sur Ouï FM, Télérama… Ça vous fait quoi ? Plaisir, rire ?
Fabio : Télérama j’adore, j’achète depuis que je suis petit [rires] C’est cool cool cool et gentil mais surtout Télérama, c’est notre famille à Théo et moi. Élevés à Yolande Moreau depuis le berceau [rires] ! Non, en vrai, on est très contents.

De nombreux articles sortent sur le groupe ces derniers temps, quelle question aimeriez-vous qu’on vous pose ? Et répondez-y !
Nico : C’est celle-là ! Mais j’ai pas d’idée de réponse…
William : La question qu’on m’a pas encore posée en interview qui aurait été cool : tu veux mon 06 ? (rires)
Théo : Et tu répondrais ?
William : 06 48 20 XX XX…

En avançant dans les rêves ou juste le futur proche, pour votre super concert release party de 2020 version strass et paillettes ça serait où/comment/avec qui ?
Théo : On vient de Sens, une ville géniale avec pleins de bons groupes, alors ça serait avec tous les groupes de Sens qu’on aime ou qu’on n’aime pas d’ailleurs, juste histoire de marquer le coup et de casser les couilles. Et tous les groupes croisés sur la route aussi ! Une grosse release avec 30 groupes donc, un vrai festival sur 2/3 jours.

La meilleure chanson d’amour de tous les temps selon vous ?
Fabio : Joni Mitchell, “Urge for going”
Nico : Nirvana, “Territorial Pissings”
Théo : Johnny Mafia, ”Big Boobs”. C’est une chanson pour Nabilla, voilà. Nabilla je t’aime c’est pour toi.
William : ”If I Love You” des Brian Johnston Massacre.

Une compo à vous, votre préférée ?
William : ”Black Shoes”.
Theo: ”Sleeping”, le gros single du nouvel album à mon avis.
Fabio : ”Smell”.

Un coup de gueule / un truc cool à lâcher? Tout ce qui vous passe par la tête, c’est à vous :
Théo : La possible rentrée de Nabilla dans « Touche pas à mon Poste ». Comme quoi c’est nul… Nan sinon…
William : Le but du Portugal en finale dû à une erreur d’arbitrage. Gros coup de gueule pour le carton jaune.
Fabio : Mon coup de cœur, c’est Nico. Et c’est un vrai coup de cœur.
Nico : Moi mon coup de cœur, c’est qu’ils essayent de trouver un bon batteur et qu’ils me gardent parce qu’ils en trouvent toujours un plus nul que moi… C’est nul ? Bon, c’est mon joker !
Théo : Moi mon coup de cœur : une interview avec toi.
Johnny Mafia (ensemble) : hawn

Vos objectifs, le truc à vous souhaiter ?
Théo : Bien faire les concerts jusqu’en décembre, on compte faire ça bien, propre, comme d’hab. Puis préparer un autre album pour 2017 ; on compose des trucs bien cool cool cool et gentils. Puis tourner encore et encore. A part ça on attend qu’Oasis se reforme pour faire leur première partie…

Votre fête idéale ?
William : Acheter un supermarché et faire une fête dedans avec tous les potes et tous ceux qui veulent. T’imagines les possibilité ? Exceptionnel. Vous êtes d’accord les gars ?
Johnny Mafia (unanimes) : Ouais !

En concert le mercredi 05 octobre à Petit bain : event facebook

Propos recueillis par Adèle Colonna pour STBC
Photos © Adèle Colonna pour STBC
Remerciements à Ophélie Surelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s