Live Reports & Pics

CASSIE RAMONE + COLLEEN GREEN (04/10/16) – Espace B

Ce soir l’Espace B nous offre une affiche 100% féminine entre folk et pop. CASSIE RAMONE, connue pour ses projets The Babies avec Kevin Morby et Vivian Girls ouvre le bal.
La scène de l’Espace B est bien vide comme nous aurons ce soir deux artistes solos. On en profite pour apprécier le nouveau décor de fond de scène de l’Espace B (je ne spoile pas pour ceux qui ne l’ont pas encore vu). Miss Ramone se pose sur son ampli guitare. En matière d’introduction, elle demande au public de s’asseoir par terre. Public qui s’exécute étonnamment vite et à l’unanimité, preuve sans doute d’un auditoire averti déjà sous le charme avant même les premières notes. Elle entame ‘Song of Love’, le single de l’album de 2014. Sa voix est délicate et douce mais pas lisse pour autant. Je suis saisi par l’émotion. Les arrangements de guitare subtilement travaillés, les accords qui résonnent dans leur flot de réverb forment un écrin somptueux aux mélodies. Cassie nous invite autour de son feu de camp et la magie opère. Suivent les tout aussi réussis ‘The Time Has Come’ et, sur la corde raide et vibrant de fragilité, ‘I’m a Freak’. Cassie n’est pas très bavarde entre les morceaux. Qu’importe l’essentiel est ailleurs. Pas de temps mort, pas de pause, pas de blanc, la guitare  joue en continu. On arrive très vite à la fin du set qui ne durera même pas trente minutes. A l’annonce des deux derniers morceaux, je me tourne vers mes voisins, le regard médusé. Déjà ? Pas la moindre trace des titres du dernier LP constitué de très belles reprises de chansons de Noel. J’aurai bien aimé apprécier la version live, considérant que CASSIE RAMONE a le talent pour faire sonner ce genre de musique, sans sombrer dans la niaiserie la plus totale. Je n’aurais pas non plus fait la fine bouche pour quelques morceaux de ses autres projets, réarrangés pour l’occasion. Bien dommage. C’est de fait le seul reproche qu’on puisse faire à une prestation réellement touchante. Peu d’artistes expriment autant avec si peu.

img_9573_dxo_nb_cassie_ramone_logo

img_9590_dxo_nb_cassie_ramone_logo

img_9589_dxo_nb_cassie_ramone_logo

Après une petite pause, c’est au tour de COLLEEN GREEN de monter sur scène. La demoiselle, lunettes de soleil vissées sur la tête, n’est pas plus bavarde. Equipée de son iPad et de sa guitare, elle nous délivre un son pop rock pas désagréable mais assez plat au final. On aimerait trouver la fraîcheur et le côté sautillant associé à ce style de musique, mais il est bien caché. Le contraste avec Cassie Ramone, à fleur de peau, est cruel. A sa décharge, la boîte à rythme et les playback des chœurs ne font rien pour insuffler un peu plus de vie à l’ensemble. Et il faudra bien une remarque d’un spectateur pour arracher un sourire. Enfin, elle finit par proposer au public de choisir une chanson de son répertoire. On a quand même l’impression de l’élève appliquée qui récite consciencieusement son manuel du riff de guitare à trois accords avec précision, mais sans passion. Il manque quelque chose pour nous accrocher véritablement, un batteur aurait sans doute apporté un plus. Les morceaux se suivent et se ressemblent. Dommage.
En sortant de l’Espace B, sourire aux lèvres, on retiendra surtout la prestation de CASSIE RAMONE en espérant qu’elle repasse vite, seule ou avec un nouveau projet et surtout avec un set beaucoup plus long cette fois-ci.

img_9601_dxo_nb_coleen_green_logo

img_9744_dxo_nb_coleen_green_logo

img_9741_dxo_nb_coleen_green_logo

img_9726_dxo_nb_coleen_green_logo

Photos et texte © Nicolas Bauclin pour STBC
Remerciements à l’Espace B

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s