Focus

Nos cinq bonnes raisons d’aller au PITCHFORK

Le PITCHFORK MUSIC FESTIVAL PARIS est devenu le festival en salle incontournable de la capitale chaque mois d’octobre. Avouons le,  par certain de ses aspects, il nous agace un peu. Ce sentiment qu’une partie du public y va davantage pour dire « j’y étais » que par réel intérêt pour la programmation, a tendance à nous irriter. Mais au delà de ce sentiment, la programmation reste toujours pointue dans un domaine musical élargi, rock/pop/electro.

14457404_1271159902894539_5811007810334877005_n

Pour sa sixième édition, la grande halle de La Villette accueille sur trois soirées quelques uns des groupes qui ont marqué notre année musicale. Voici donc nos cinq bonnes raisons d’aller au Pitchfork cette année :

SUUNS : coupables d’un excellent troisième album, ‘Hold/still’ parue plus tôt dans l’année, les canadiens de SUUNS sont justes magnifiques en live. Des prestations tendues et hypnotiques avec un incontestable esprit rock, tout en gardant des sonorités electro propices aux mouvements de bassins. La formule est détonante et prend toute sa dimension sur scène. La Route du Rock 2016 s’en souvient encore.

PARQUET COURTS : les new-yorkais font partie des groupes que l’on a certainement le plus vu au cours des trois dernières années.  Si leurs prestations scéniques ne révolutionnent en rien ce qui existe déjà, PARQUET COURTS est un groupe sacrément cool (parfois à la limite du désinvolte) et musicalement déconcertant. Capable de balancer du garage incendiaire comme des titres déstructurés , flirtant avec la pop. Leur dernier album en date ‘Human Performance’ est la parfaite synthèse de ce que sont à l’heure actuelle PARQUET COURTS et un de nos albums de chevet de l’année.

MODERAT : cette soirée d’aout 2014 à St Malo où MODERAT nous a amené loin jusque dans la nuit restera comme un de nos meilleurs souvenirs de l’édition. Depuis, la musique électronique nous parle davantage et un concert du duo est l’assurance d’un moment de transe aussi bien sonore que visuel.

EXPLOSION IN THE SKY : le groupe qui nous réconcilie avec le post rock. Difficile de trouver les mots justes pour expliquer ce que le groupe propose en concert. Une expérience sonore unique, véritablement invitation aux voyages, à la rêverie, que l’on savoure souvent les yeux fermés. Une explosion de sentiments, d’états, de la joie à la mélancolie, du recueillement jusqu’au défoulement total. Unique.

MINOR VICTORIES : le ‘super groupe’ composé de membres de Editors, Mogwai et Slowdive nous avait laissé un peu sur notre faim lors de la dernière Route du Rock. Une maîtrise et une puissance de feu pourtant évidentes qui s’enlisaient cependant dans des titres parfois un peu bancals. Si ce concert était un des tous premiers du groupe, le passage par le Pitchfork devrait permettre à la formation ‘all-stars’ de mettre tout le monde d’accord.

Voir la programmation détaillée par soirée

Le trailer officiel du festival

 

LE PITCHFORK MUSIC FESTIVAL PARIS c’est aussi quarante-deux groupes répartis sur deux soirées ‘Avant-Garde’, dans sept salles du quartier Bastille. Deux soirées itinérantes avec un billet à 16 euros (par soir) donnant accès à l’ensemble des lieux de concerts.

Tous les détails de la prog’ et la répartition par salles sur l’event facebook

14202727_1258399864170543_8187191678761620254_n-1

 

0 comments on “Nos cinq bonnes raisons d’aller au PITCHFORK

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :