Focus

Sélection Octobre 2016

Voici notre sélection LP / Singles d’ Octobre. Entre nouveautés qui nous ont claqué et sorties passées qui ont du mal à quitter les platines de la team STBC…..

fotorcreated

 

SELECTION ALBUMS et EP

artworks-000179774813-m6c0uf-t500x500FRUSTRATION | Empire of Shame
Le retour en grandes pompes des français de FRUSTRATION ravage tout sur son passage et met à l’amende tous les concurrents ! Entre punk et de cold- wave, les français, fers de lance de l’écurie Born Bad Records, livrent un troisième album d’une puissance et d’une cohérence folle. Les compères creusent ainsi le sillon d’une musique sans concessions et enfilent les tubes comme des perles (les trois premiers titres, ‘Excess’ en tête, provoquent vite des tremblements incontrôlables !). Ça ne pourrait être que trois riffs bondissants, mais non, les mecs ont l’intelligence coincée dans les cordes aux influences aussi rétros que modernes. Le rock de FRUSTRATION est une expérience qui se vit encore plus intensément sur scène pour en saisir les ravages physiques. Mais on vous promet quelques séquelles à l’écoute d’un des probable meilleurs disques de l’année ! (B.A)

54f38d946a37f530b26e5ef53966c23dNICK WATERHOUSE | Never Twice
Crooner aux allures discrètes mais à la musique débordante, le californien NICK WATERHOUSE se fend d’un troisième album qui nous replonge dans l’époque d’un rythm’n’blues endiablé. Loin d’un revival ennuyeux, un album délicieux qui se déguste à la cool, fourmillant de mélodies aussi addictives qu’enlevées (L.A. Turnaround, It’s Time, Katchi) et de rythmiques jazzy qui nous bercent avec finesse et légèreté (Stanyan Street, Lucky Once). Le genre de petite sucrerie qui te met de bonne humeur le matin. Quand c’est aussi bien fait, on en reprend volontiers. (B.A)

clear-plastic-masks-nazi-hologram-1477062876-640x640CLEAR PLASTIC MASKS | Nazi Hologram
On reste dans l’esprit rétro avec la belle claque du nouvel album de CLEAR PLASTIC MASKS, disponible depuis la semaine dernière. Un album qui démarre directement en cinquième avec deux titres de rythm & blues à l’accent psychédéliques, avant de flirter avec le garage sur ‘Boom’. S’en suit une ribambelle de morceaux qui sentent bon le blues explosion de la meilleure époque ou la folk psychédélique, faisant définitivement passer Jacco Gardner pour un jeune puceau du genre. En s’accaparant tous ces courants musicaux qui nous sont chers, les new-yorkais livrent tout simplement un album qui nous parle et nous secoue. On aime. (M.A)

hope_sandoval__the_warm_inventions_-_until_the_hunterHOPE SANDOVAL & THE WARM INVENTIONS | Until The Hunter
Le « joli » disque du mois. Pas étonnant quand il s’agit de HOPE SANDOVAL qui publie le parfait album pour tes après midi d’hiver au chaud. Entre arrangements réduits au minimum (‘Wonderful Seed’, ‘Day Disguise’), la ballade folkeuse parfaite ‘Let Me Get There’ avec l’impeccable Kurt Vile et quelques titres à l’orchestration plus poussée, la voix de Mazzy Star nous fait du bien. Un LP sans faille où la dame s’aventure également vers la folk psychédélique sur la fin (‘Isn’t It True’ et ‘I Took a Slip ») avant de conclure par ‘Liquid Lady’ qui nous plonge dans un spleen moelleux et réconfortant. Onze titres et un seul mot : classe. (M.A)

SELECTION SINGLES

FUFANU | Sports
Qu’on se le dise, l’Islande est définitivement un terreau fertile pour la musique ! Mais cette fois, point de track atmosphérique ou de petite brune perchée sur son caillou, avec FUFANU, ça joue sec ! Parti d’un trip entre post-punk et electro, les garçons penchent vite vers la cold-wave, particulièrement sur cet inédit « Sports » (alors qu’ils viennent de sortir un album à peine quelques mois plus tôt). Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le titre devient vite incontournable avec sa ligne de basse immobile et hypnotique, sa voix pleine d’échos et ses nappes planantes. Addiction recommandée ! (B.A)

 

TRAAMS | A  House On Fire
En presque neuf minutes les gars de TRAAMS envoient un ovni de titre rock qui secoue le bide. Sur une cadence rythmique batterie/basse infernale, le trio permet à la guitare de délivrer un riff incandescent et d’envoyer une chanson dans un long trip jouissif, à la limite de l’impro. Une chanson taillée pour le live, on l’imagine s’étirer sans fin, et qui devrait permettre à TRAAMS de définitivement se faire une place parmi les groupes qui comptent. (M.A)

 

KEVIN MORBY | Beautiful Strangers
C’est de manière absolument pas objective que ce titre inédit de KEVIN MORBY se glisse dans la sélection du mois. D’une part parce que la plupart de ce que produit le songwriter américain, dont ce ‘Beautiful Strangers’, est touché par la grâce de la musique folk, et ensuite parce que cette chanson est une ‘protest song’ contre la violence en générale, les armes en particulier.
« Cette chanson est dédiée et écrite pour tous les gens que je n’ai jamais rencontrés mais sur lesquels j’ai lu des choses. Des gens innocents qui vivaient leurs vies, et qui un jour, sans prévenir, se la sont vue enlevée. Ceux qui aimaient rire, danser, et aimer, comme nous le faisons tous, mais qui ne peuvent plus. Tous ces noms, ces visages, tous ces beaux inconnus…« .  Concert immanquable le 11 novembre au Trabendo. (M.A)

 

SELECTION CONCERTS

FRUSTRATION (12/10/16) – La Maroquinerie (report)
KING KHAN & THE SHRINES (18/10/16) – La Maroquinerie (report)
ALLAH-LAS (24/10/16) – Cabaret Sauvage (report)

0 comments on “Sélection Octobre 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :