Live Reports & Pics

BICHE + EERIE WANDA + THOMAS SUBIRANIN (18/01/17) – Espace B

Pour cette froide soirée d’hiver, la veillée pop a pensé à nous et nous offre une triple affiche à l’Espace B avec la release party de BICHE en point d’orgue.

THOMAS SUBIRANIN entame la soirée en ravissant nos oreilles d’une pop psyché toute en douceur. Les arpèges de guitare virevoltant de l’étrangement nommé « Heavy », nous emmènent tout droit dans une petite bulle de bonheur pourtant tintée de nostalgie. La nostalgie d’une époque où les sous marins jaunes croisaient un mystérieux sergent poivre. Le groupe avoue faire sa toute première date et je dois dire que je suis assez bluffé, tout est carré et joliment joué : voilà une soirée qui commence bien ! Un groupe à suivre.

img_8404_dxo_nb_thomas_subiranin_logonb

img_8499_dxo_thomas_subiranin_logonb

img_8458_dxo_nb_thomas_subiranin_logonb

img_8449_dxo_nb_thomas_subiranin_logonb

J’attendais avec impatience de revoir EERIE WANDA découvert en première partie des Allah Las il y a presque deux ans et auteur d’un très joli album l’an dernier. EERIE WANDA, ce sont des arrangements de guitare toujours bien choisis et une belle voix touchante. Seulement, ce soir, on a plus l’impression de voir une formation qui a beaucoup tourné et malheureusement perdu en spontanéité. On appréciera tout de même un de leur meilleur morceau, « I Am Over Here ». Le frémissement du public aux premières notes est assez révélateur. Leur chanteuse, Marina Tadic, a clairement gagné en assurance sur scène mais la fragilité qu’on pouvait discerner dans sa voix et donnait sa personnalité à l’ensemble, semble s’effacer peu à peu. Qu’on se rassure, le lead guitar ébouriffé d’EERIE WANDA tricote toujours ses notes dans un hochement de tête des plus cosmiques (oui, avec un s. Je te vois sourire en coin lecteur averti, ne nie pas). Il y a aussi une bonne nouvelle ! Marina Tadic nous annonce le travail sur un deuxième album. On peut espérer que cela apporte de la fraîcheur au groupe et leur permette d’épaissir leur set lit. A peine 30 minutes et place est faite à la tête d’affiche du jour.

img_8528_dxo_nb_eerie_wanda_logonb

img_8708_dxo_nb_eerie_wanda_logonb

img_8668_dxo_nb_eerie_wanda_logonb

img_8644_dxo_nb_eerie_wanda_logonb

img_8571_dxo_nb_eerie_wanda_logonb

img_8536_dxo_nb_eerie_wanda_logonb

BICHE était visiblement le groupe attendu du soir au jugé de la densité devant la scène de l’Espace B. Pour ma part, je découvrais. Si j’apprécie les arrangements psychédéliques, je suis moins convaincu par le chant et les textes. Je n’arrive donc pas totalement à adhérer à la musique présentée. Le public est euphorique à l’image du groupe qui déborde d’enthousiasme : fort sympathique. Il est vrai qu’il fait preuve d’une belle cohésion et d’une énergie, toute en douceur certes, mais communicative. BICHE n’avait pas de vinyles à vendre pour sa release party suite à quelques contre temps logistiques (oups) mais organise pour compenser une tombola. Succès assuré.

img_8720_dxo_biche_logonb

img_8859_dxo_nb_biche_logonb

img_8780_dxo_nb_biche_logonb

img_8836_dxo_nb_biche_logonb

img_8887_dxo_nb_biche_logonb

img_8947_dxo_nb_biche_logonb

img_8901_dxo_nb_biche_logonb

Texte et photos © Nicolas Bauclin pour STBC
Remerciements à l’Espace B

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s