Live Reports & Pics

FUZZ CLUB LIVE : THE UNDERGROUND YOUTH + MY INVISIBLE FRIEND + PARDANS (06/03/17) – Petit Bain

On revient sur la première soirée FUZZ CLUB parisienne lundi soir, que l’on a eu le plaisir de co organiser avec notre ami et photographe émérite RAW JOURNEY, et l’appui indispensable des copains de PETIT BAIN. Difficile d’avoir un oeil réellement objectif sur cette soirée. La chose certaine est que nous avons pris un plaisir immense à voir une salle aussi remplie, des gens heureux, des potes danser et des groupes aussi coolos.

A commencer par PARDANS, guest de premier choix livré sur un plateau par Third Coming Records. Inutile d’essayer de classer les danois dans une catégorie. Déstructurée et casse gueule au possible, la musique de PARDANS prend sa réelle dimension en live à l’image d’un groupe à l’esprit similaire, Girl Band. Moins électrique peut être mais sans conteste aussi originale et novateur, avec l’apport du saxo et d’un violon omniprésents. A revoir vite.

Pari osé que de faire jouer (et venir même…) les italiens de MY INVISIBLE FRIEND, récemment signé sur FUZZ. Le groupe originaire de Parme, donnait pour l’occasion son premier concert en France. On avait eu un vrai coup de coeur pour leur psyché/shoegaze vaporeux en découvrant leur dernier EP, on voulait entendre la version live. MIF alterne entre morceaux tendus, tenus par une rythmique impeccable, deux guitares noyées dans la reverb’ et titres plus lents qui passent plus difficilement en concert. Quoi qu’il en soit, on continue à garder un oeil attentif sur le devenir de ces jeunes gens.

Ça fait combien, 4 ou 5 fois qu’on voit THE UNDERGROUND YOUTH ? Peu importe, la sortie de leur dernier LP « What Kind Of Dystopian Hellhole Is This? » est une occasion de les proposer en headliner de cette première soirée FUZZ CLUB. On ne va pas tourner autour du pot, ils ont encore tout pété. Même si on est plus surpris de voir le groupe au milieu de la fosse sur « The Rules Of Attraction », ça reste toujours un putain de moment rock n’roll. La reprise du « Ghost Rider » de Suicide nous retourne à chaque fois, « I Need You » reste une chanson impeccable et « Heart On A Chain » continue d’émouvoir notre cœur de rockeur. Tout simplement la classe.

PARDANS

 

MY INVISIBLE FRIEND

 

THE UNDERGROUND YOUTH

Remerciements à Petit Bain et Fuzz Club Records
Photos © Bastien Amelot et © Nicolas Bauclin pour STBC
Texte M.A

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s