Focus

Sélection avril 2017

Voici notre sélection LP / Singles du mois d’avril. Entre nouveautés qui nous ont claqué et sorties passées qui ont du mal à quitter les platines de la team STBC…..

SELECTION ALBUMS et EP

 

SLOWDIVE | Slowdive
Adulés puis oubliés, SLOWDIVE tentent comme tant d’autres le comeback salutaire. Un album au nom éponyme comme signe d’un redémarrage, c’est ce qui nous vient rapidement à l’esprit en découvrant ce 4eme album. Le single atmosphérique ‘Star Roving ‘ comme preuve déjà pertinente, les anglais prouvent en huit titres passionnants que leur shoegaze est intact, à l’épreuve du temps. On en redemande… (B.A)

THE BLACK ANGELS | Death Song
Retour en force pour la bande d’Austin après un ‘Indigo Meadow’ un poil décevant. Parti bille en tête avec le puissant « Currency », ce Death Song prolonge l’épate tout du long de ses 11 titres. Aussi musclé que psyché, on savoure autant les grosses guitares graisseuses (Comanche Moon, I Dreamt, Hunt me down…) que les trips hypnotiques sacrés (Grab as much, Life Song…). Les BLACK ANGELS font largement le job et les prochaines dates s’annoncent passionnantes. (B.A)

THE MOONLANDINGZ | Interplanetary Class Classics
On vous refait pas les présentations, THE MOONLANDINGZ font suffisamment parler d’eux depuis la sortie de ce premier album fin mars. Si l’on vénère le single pop de classe mondiale « The Strangle Of Anna » (featuring Rebecca Taylor), à coup sûr un de nos titres de l’année, la suite mérite largement de lâcher un billet chez ton disquaire. Les fans de Fat White Family se sentiront évidemment à l’aise avec des titres nonchalants et barrés, à l’esprit glam rock (Black Hanz) flirtant régulièrement avec le punk (Sweet Saturn Mine et I.D.S). Le clavier post-seventies se fait la part belle tout au long d’un LP aux sonorités riches et variés, preuve du talent des différents protagonistes du ‘supergroupe’. Mené par un Lias Saoudi au sommet de sa forme, THE MOONLANDINGZ s’impose avec insolence comme une des formations parmi les plus excitantes du moment. Leur récente performance au Point Éphémère ne faisant que renforcer ce sentiment …… Rendez-vous à La Route du Rock. (M.A)

HERE LIES MAN | Here Lies Man
De l’Afro-funk dans notre sélection mensuelle ! Sans aucune hésitation on a décidé d’inclure le premier album de HERE LIES MAN, groupe à quatre de Los Angeles. Si la base du son des américains est incontestablement empruntée à la musique africaine la plus groovy, la machine s’emballe complètement en y rajoutant des guitares fuzz et des nappes de claviers psyché. L’ensemble donne un résultat ‘fuzz n’funk’ transcendant, avec des titres comme « Belt Of The Sun » ou « You Ain’t Goin’ Nowhere’, futurs classiques de tes soirées dansantes. Quand  le meilleur de la musique nigériane des années 70 rencontre la scène garage/fuzz californienne contemporaine. Sois curieux, écoute. (M.A)

CFM | Dichotomy Desaturated
Trente sept minutes et dix titres pour la bombe du mois. Si l’entame se veut relativement tranquille sous couvert d’une guitar folk, que l’on retrouvera pour les passages les plus calmes de l’album, la suite est un torrent de garage heavy qui te colle instantanément une belle tannée. Si on te dit que Charles Moothart, alia CFM, est un ancien collaborateur des différents projets de Ty Segall (Fuzz, Goggs et du Ty Segall Band) tu comprendras mieux pourquoi on s’est penché sur le deuxième album du gars (le premier est paru l’an dernier). Une émancipation salutaire pour CFM qui se hisse discrètement mais sûrement à hauteur du maître. (M.A)

SELECTION SINGLES

 

KEVIN MORBY | Bag Of Rats
Parce qu’elle ne sera pas présente sur le prochain « City Music » à paraître cet été, mais aussi tout simplement parce que le p’tit gars du Texas continue de nous passionner avec ses balades aux rythmiques aussi simples qu’entraînantes. (B.A)

 

THE WAR ON DRUGS | Thinkink On A Place
Sorti à l’occasion du récent disquaire day, ce nouveau titre de THE WAR ON DRUGS rassemble tout ce que l’on aime chez le groupe de Adam Granduciel. Une chanson au spleen moelleux, véritable invitation à la rêverie, qui s’étire sur plus de dix minutes. La rythmique est toujours aussi simple, la guitare bien placée et les arrangements nous plongent dans cette ‘américana’ que le groupe chérit. Parfait pour patienter jusqu’au prochain LP qui ne devrait plus tarder à être annoncé. (M.A)

 

IGUANA DEATH CULT | The Dreamer
Si le groupe hollandais IGUANA DEATH CULT nous a collé une bonne claque en début de mois à La Mécanique Ondulatoire c’est grâce à des titres comme « The Dreamer », imparable garage pop au riff parfait. Le genre de titre qui te colle immédiatement la banane pour le reste de la journée, à l’image de ce que le groupe est capable de produire sur un album complet. On les suit de près pour la suite ….. (M.A)

 

SELECTION CONCERTS

 

IGUANA DEATH CULT + DUSTY MUSH (07/04) – La mécanique Ondulatoire (report)
TALES OF MURDER AND DUST (14/04) – Supersonic (photos)
EX-CULT (19/04) – Espace B (photos)
JAPANDROIDS (26/04) – La Maroquinerie (report)
THE MOONLANDINGZ (27/04) – Point Éphémère
BORN BAD BIRTHDAY (29/04) – La Machine

0 comments on “Sélection avril 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :