Live Reports & Pics

JC SATAN + CHEVEU + Cannibale (29/04/17) – La Machine du Moulin Rouge

Le vénéré label BORN BAD RECORDS, on ne va pas vous faire l’offense des présentations, fête ses 10 ans. Une célébration parisienne étalée sur trois soirées et suivie par une tournée française qui regroupe les plus beaux étalons de l’écurie francilienne. Samedi soir c’était LA soirée à ne pas louper. Alors même si on a dû malheureusement l’écourter pour une histoire de timing, on revient rapidement sur les deux prestations ahurissantes de JC SATAN et CHEVEU.

On a volontairement zappé Violence Conjugale à qui on ne prête aucun intérêt, pour se concentrer directement sur les bordelais de JC SATAN. Si leur dernier concert parisien était une surprenante revisite de leur répertoire en version acoustique (voir ici), c’est bien toutes guitares branchées en mode rouleau compresseur, que le groupe va prendre, pendant une heure, le public à la gorge. Un déversement sonore jouissif et furieusement rock n’roll qui place une fois de plus JC SATAN en tête de liste des groupes hexagonaux qui comptent. On fait ensuite rapidement un tour dans la salle de La Chaufferie, histoire de se faire convaincre par la prestation de CANNIBALE avec leur garage pop tropical des plus efficace.

CANNIBALE

Les couloirs de ‘La Machine’ se transforment en fumoir, les deux bars sont assaillis, ça sent la fureur des meilleures soirées rock n’roll. Une fureur qui va être décuplée par la performance de CHEVEU.
Si le trio est récemment revenu aux affaires en collaborant avec le groupe de musique africaine Group Doueh, c’est bien l’esprit le plus punk du groupe qui va retourner la salle. Déjà bien chauffée par le concert précédent, La Machine ne se fait pas prier pour partir en pogos et le bord de scène se transforme rapidement en grand plongeoir. Ne tournons pas autour du pot, CHEVEU a offert samedi soir un des moments live parmi les plus jouissifs depuis le début de l’année. Si on est pas surpris par une telle performance (ça commence à faire quelques fois que nous les croisons), on reste ébahi par cette communion avec le public et par autant de transcendance.  Aux premiers rangs, les quarantenaires ont pris le pouvoir et sont déjà prêts pour finir la nuit avec leur groupe, FRUSTRATION. C’est d’ailleurs avec ce sentiment que l’on doit quitter la salle plus tôt que les autres …. Merci BORN BAD !

Texte et photos M.A pour STBC
Remerciements à La Machine du Moulin Rouge

0 comments on “JC SATAN + CHEVEU + Cannibale (29/04/17) – La Machine du Moulin Rouge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :